×
Simplyc'IT - Accueil
  • MENU ☰

Netflix : collabore avec Microsoft pour sa publicité

21 juillet 2022

Pour son nouveau projet d’abonnements, Netflix a choisi Microsoft comme partenaire technique.

Après des années de conquêtes, Netflix a subit sa première grande perte d’abonnés. Durant le premier trimestre, le géant du streaming a perdu plus de 200'000 abonnés dans le monde, une première en dix ans.

Pour se relancer, Netflix veut s’inspirer de la concurrence : proposer des abonnements moins chers moyennant de la publicité. Cet abonnement « low-cost » s’ajoutera aux trois options déjà disponibles (« Essentiel », « Standard » et « Premium »), la moins chère étant à 11.90 CHF en Suisse. « Si vous voulez l'option sans pub, ce sera toujours possible. Si vous préférez payer moins cher et que vous tolérez les pubs, il y aura une offre pour vous aussi. » souligne le codirecteur général de Netflix, Reed Hastings.

Microsoft comme partenaire

Pour concevoir et gérer la plateforme pour les annonceurs souhaitant diffuser des publicités à l’attention des utilisateurs Netflix, le géant du streaming s’associe avec Microsoft. « Microsoft a la capacité prouvée de répondre à tous nos besoins publicitaires en construisant avec nous une nouvelle offre d'abonnement avec pub », a indiqué Greg Peters, le directeur des opérations de Netflix.

Bien que Netflix avait envisagé d’autres partenaires tels que Google ou Comcast, le choix s’est finalement porté sur l’entreprise Microsoft, car l’entreprise a l’avantage de ne pas avoir de services de streaming. De plus, Microsoft s’est également démarqué par «la flexibilité nécessaire pour innover au fil du temps, tant sur le plan technologique que commercial, ainsi que de solides protections de la vie privée » pour les abonnées à la plateforme.

Le projet d’abonnement financé par la publicité n’en est qu’à ses prémices, souligne Netflix. Pour l’heure, on ne sait pas encore quand et dans quel pays Netflix lancera son nouvel abonnement. En avril, le codirecteur général de Netflix, Reed Hastings, avait prédit un lancement d’ici un à deux ans.

To be continued 😉

Les commentaires sont clos