×
Simplyc'IT - Accueil
  • MENU ☰

Attention aux faux informaticiens qui sévissent en Romandie

8 mai 2018

Des hackers se font passer pour le personnel du support technique de Microsoft. À la suite nombreux cas, la police cantonale Vaudoise et Fribourgeoise ont lancé un appel à la méfiance.

 

Depuis le début de l'année, Beaucoup de faux informaticiens commencent à sévir en Suisse romande. Ce lundi, les polices des cantons de Vaud et Fribourg a mis en garde les utilisateurs d'ordinateur.

Cette escroquerie est connue depuis des années par la police et les services informatiques. Ces faux informaticiens se sont déjà attaqués dans le canton de Zurich début juin. Dans le canton de Vaud, au moins 30 cas ont été dénoncé l'année passée, pour un préjudice total de 94'000 CHF. Et en 2018, on y compte déjà 10 cas recensés.

Une augmentation nette de ce genre d'escroquerie est très présente dans le canton de Fribourg. Tout comme dans le canton Vaud, les mois de mars et avril ont été le plus touché par ces délits.

Alors que seuls 400 cas ont été recensés pour toute l'année 2017, la police fribourgeoise en a déjà recensés 10 en 2018, ainsi que 5 tentatives. Les délits se montent, à environ 40'000 CHF.

Comment ils agissent

Dans les cas les plus recensés ces escrocs entrent en contact avec leur victime par voie téléphonique. Principalement, ils utilisent l'allemand ou en anglais et ils se font passer pour des employés du support technique de Microsoft.

Ces escrocs procèdent de manière à persuader leur victime que son ordinateur est infecté ou a des virus. Puis, ils lui demandent d'installer un programme qui va leur permettre de contrôler votre ordinateur à distance et d'accéder à tous vos données personnelles et bancaire.

Ce que vous devez faire contre eux

Pour éviter ce genre d'escroqueries, la police a lancé lundi un message de prévention et rappellent le comportement à avoir pour ne pas rencontrer ces escrocs.

  • Microsoft ou autre entreprise n'appellent jamais sans avoir informé préalable.
  • Ils ne demandent jamais qu’on leur communique par téléphone des données personnelles.
  • Jamais donner accès à son ordinateur pour un service inconnu et non désiré.
  • En cas de suspicion, le meilleur comportement est de raccrocher l'appel téléphonique.

 

Pour plus d'information vous-pouvez nous contacter ou directement voir plus d'information sur le site de la confédération .

 

SOURCE :https://www.24heures.ch/suisse/suisse-romande/gare-faux-informaticiens-romandie/story/16007249

 

 

Les commentaires sont clos